AccueilDéveloppement dans les communes de Rennes Métropole

Développement dans les communes de Rennes Métropole

Avant 2004, l’OPHLM de la Ville de Rennes intervenait quasi exclusivement sur le périmètre de la ville de Rennes, à l’exception de quelques exceptions à Mordelles ou Breteil. En 2004, l’Office change de nom et devient « Archipel habitat, OPAC de Rennes Métropole » puis «Archipel habitat, OPH de Rennes Métropole ». Ce changement de gouvernance s’accompagne d’un objectif de développement sur un territoire plus vaste, celui de Rennes Métropole, en lien avec le nouveau Programme Local de l’Habitat signé par l’ensemble des communes de l’agglomération rennaise. Ce PLH fixe pour chaque commune un objectif chiffré de construction de logements neufs. L’ensemble des bailleurs sociaux est sollicité pour participer à cet important effort de construction.

 Les Ombrières L'Hermitage

"Les Ombrières" à L'Hermitage, architecte Estelle Soubeyrand

Pourquoi « Archipel habitat » ?

Le choix du nouveau nom de l’Office est une référence au concept urbanistique de la « ville-archipel », une notion qui souligne la volonté de limiter l’étalement urbain et une structure de territoire particulière qui marque le lien et les flux facilités entre la ville centre et les communes périphériques tout en conservant des espaces naturels entre les différents territoires et une vie commerciale dans chaque centre-bourg.

 La Levantine à Mordelles

"La Levantine" à Mordelles, architectes Kauffman et Paulier

Une croissance très rapide

En 2004, 99% des logements de l’Office étaient situés à Rennes. Cette très forte concentration a baissé de manière significative lorsque l’Office s’est ouvert sur les communes extérieures et a répondu à la demande des communes en construisant de nombreux programmes de logements sociaux. Aujourd’hui, le nombre de logements Archipel habitat situés sur les communes extérieures à Rennes s’élève à 2 900, ce qui représente 21% de son parc de logements familiaux.

 Les Goémoniers à Vezin

"Les Goémoniers" à Vezin le Coquet, architecte Claire Gallais

Archipel habitat développe à la fois des projets modernes en termes d’architecture et d’équipements mais réhabilite aussi des logements plus anciens ancrés dans le paysage local. Ces projets permettent souvent de redynamiser les centres-bourgs, de développer une plus grande mixité sociale dans les communes et souvent de rajeunir la population.

 Le Gémini Le Rheu

"Le Mintaka" et "Le Gémini"" à Le Rheu, architectes Petitdidier/Prioux Architectes et Atelier Seraji

Ce développement dans les communes extérieures est aussi une réponse à un besoin de logement et à une demande croissante d’une partie des locataires de vivre hors de Rennes, l’accessibilité des communes s’étant également nettement développée. Cette expansion d’Archipel habitat vers les communes extérieures a marqué un changement de dynamique globale pour l’Office qui a ainsi pu augmenter significativement son rayon d’action et diversifier son offre. Des projets de nouveaux logements et de réhabilitation ne cesse de se développer au cœur des communes extérieures.